• Paillage de Miscanthus 20 kg - Naturel et Durable pour Jardins
  • Paillage de Miscanthus 20 kg - Naturel et Durable pour Jardins
Paillage de Miscanthus 20 kg - Naturel et Durable pour Jardins

Miscanthus 20 kg

100% Naturel 100% résineux Ph Neutre Sans Engrais Sans Pesticide
8,64 €

le ballot

Paiement par CB, chèque ou virement

Paiement CB

Livraison Chronopost ou transporteur spécialisé
Tarif livraison indiqué à l’étape livraison suivant quantité.

Remise sur la quantité

Nombre de palettes Nombre de ballots Prix HT Prix TTC
1 27 8.42 € 8,42 €
2 54 8.20 € 8,20 €
3 81 7.99 € 7,99 €
4 108 7.77 € 7,77 €
5 135 7.56 € 7,56 €
6 162 7.34 € 7,34 €
qualité

Qualité

Notre préoccupation première : vous proposer une gamme de qualité

paiement sécurisé

Paiement sécurisé

Nous vous garantissons une interface sécurisée pour toutes vos transactions.

satisfaction client

Satisfaction client

Voir nos 125 avis sur Trustpilot

Caractéristiques

  • Calibre10 à 50 mm
  • Densité120 à 140 kg/m3
  • Conserve l'humidité
  • Réduit les arrosages
  • Développe la biodiversité
  • Empêche la pousse des mauvaises herbes
  • Protège contre le gel et les grandes chaleurs
  • Protection des soldes contre l'érosion
  • Dépoussiéré

Composition

  • 100% Miscanthus
  • 100 % naturelle
  • Ph neutre
  • Cultivé sans engrais ni pesticide

Conditionnement

  • Ballot de 20 kg
  • Palette de 27 ballots
  • Dimension palette : L100 x P120 x H240 cm
  • Livraison par camion porteur 19 tonnes sous 10 jours

Rétention d'eau

Le paillage miscanthus présente de nombreuses qualités, parmi lesquelles une remarquable capacité de rétention d'eau. Dans le contexte actuel où la préservation des ressources en eau est une préoccupation majeure, l'utilisation de ce type de paillage peut s'avérer être un choix judicieux pour tous ceux qui souhaitent conjuguer agriculture et respect de l'environnement.

Lorsqu'il est étalé sur le sol, le miscanthus crée une couche protectrice qui limite l'évaporation de l'eau du sol. Cela signifie que l'eau, qu'elle provienne de pluies naturelles ou d'arrosage, est mieux conservée, permettant aux plantes de bénéficier plus longuement de l'humidité nécessaire à leur croissance. C'est une aubaine, en particulier durant les périodes de sécheresse ou lorsque l'arrosage est limité.

De plus, cette capacité de rétention d'eau permet de réduire la fréquence d'arrosage, offrant ainsi une économie d'eau non négligeable. Pour les producteurs, cela se traduit par une réduction des coûts d'irrigation. Pour la planète, c'est un geste écoresponsable qui contribue à une meilleure gestion de cette ressource précieuse.

Il est aussi à noter que le paillage miscanthus, tout en retenant l'eau, facilite son infiltration, évitant ainsi la formation de flaques ou de zones de stagnation. Cela peut aider à prévenir certaines maladies liées à un excès d'humidité.

En somme, choisir le paillage miscanthus, c'est opter pour une solution qui non seulement nourrit et protège vos cultures, mais qui participe aussi activement à la préservation de l'eau. Une double action bénéfique pour une agriculture plus durable et consciente de son impact.

Contrôle des mauvaises herbes

Lutter contre les mauvaises herbes peut rapidement devenir un défi, qu'il s'agisse d'un petit jardin, d'un espace vert en ville ou d'une parcelle plus vaste. Ces plantes indésirables, outre le fait qu'elles compromettent l'esthétique d'un espace, peuvent concurrencer les plantes cultivées pour les ressources essentielles comme l'eau et les nutriments. Heureusement, le paillage miscanthus se présente comme une réponse naturelle et efficace à cette problématique.

Lorsqu'il est déployé en une couche uniforme, le miscanthus crée une barrière organique sur le sol. Cette couverture dense et compacte a pour principal avantage de limiter la pénétration de la lumière solaire, freinant ainsi la germination des graines de mauvaises herbes. Sans l'accès nécessaire à la lumière, ces plantes opportunistes peinent à s'établir et à se développer.

Avec ce paillage, on diminue la nécessité d'opter pour des techniques manuelles ou des herbicides, qui, entre nous, ne sont pas toujours les meilleurs amis de notre environnement. En misant sur le miscanthus, on se tourne vers une méthode plus douce, et on favorise un sol plein de vie, propice au développement des plantes et respectueux de la biodiversité alentour.

Et ce n'est pas tout, ce paillage naturel est aussi un excellent bouclier pour le sol, le protégeant des ravages de l'érosion. Que ce soit le ruissellement de l'eau ou l'action du vent, les éléments qui peuvent transporter et disperser les graines indésirables trouvent en le miscanthus un adversaire redoutable.

En somme, le paillage miscanthus est une solution écologique et pratique pour tous ceux qui cherchent à maintenir un espace vert sans mauvaises herbes, tout en préservant la santé et la beauté naturelle de leur sol.

jardin-paillage-paille.jpg.webp

Protection contre le gel

Le gel est l'un des fléaux naturels les plus redoutés par les amateurs de jardinage et les amoureux des espaces verts. Quand le mercure chute brutalement pendant la nuit, nos plantes peuvent en souffrir, mettant en péril tout le travail et l'attention qu'on leur a consacrés pendant des mois. C'est là que le paillage miscanthus fait son entrée, en se présentant comme le gardien naturel contre les affres du froid.

Étalé généreusement au pied des plantes, le miscanthus fait office de douillette barrière. Il conserve la chaleur du terrain et veille sur les racines, les mettant à l'abri de ces changements de température parfois trop brusques. En effet, sous cette barrière naturelle, le sol maintient une température plus stable, protégeant ainsi les plantes des gels soudains et des périodes de froid prolongées.

Mais ce n'est pas tout : en plus de l'isolation thermique, le paillage miscanthus joue un rôle essentiel dans la prévention du gel en surface. 

Ce paillage a la capacité d'éviter la formation de ces désagréables couches glacées, qui risquent d'asphyxier nos plantes ou de rendre le terrain trop étanche. Ainsi, les plantes peuvent profiter d'un cadre de vie idéal, y compris quand le thermomètre fait des siennes.

Mais l'avantage du paillage miscanthus ne s'arrête pas là. En plus de protéger contre le froid, il fait aussi barrage contre d'autres soucis météorologiques, comme les vents qui assèchent tout sur leur passage. En mettant en place cette sorte de rempart, le sol garde son humidité, un point crucial pour que nos plantes tiennent le coup pendant la saison froide.

Pour le dire simplement, si l'idée est de chouchouter ses plantes face aux assauts de l'hiver, alors le paillage miscanthus se présente comme l'ami idéal. C'est une solution naturelle, économique et surtout efficace pour préserver la beauté et la santé de chaque espace vert face au gel.

Amélioration du sol

Un sol sain est le fondement de tout espace vert florissant, qu'il s'agisse d'un jardin, d'une terrasse ou d'un parc. Et dans la quête d'un sol enrichi et équilibré, le paillage miscanthus s'avère être un précieux allié. Au-delà de ses fonctions protectrices et esthétiques, il joue un rôle essentiel dans l'amélioration de la qualité du sol.

Avec le temps, le paillage miscanthus se décompose lentement, intégrant au sol une richesse organique. Cette matière organique améliore la structure du sol, le rendant plus friable et aéré. Cette aération facilite le développement des racines, permettant aux plantes de s'épanouir pleinement.

De plus, le miscanthus enrichit le sol en matière organique, ce qui favorise la prolifération des micro-organismes bénéfiques. Ces derniers jouent un rôle crucial dans la décomposition de la matière organique et la transformation des éléments nutritifs, rendant ainsi les nutriments plus accessibles aux plantes.

L'utilisation du paillage miscanthus aide également à maintenir un bon équilibre du pH du sol. En se décomposant, il libère lentement des éléments basiques qui peuvent contrer l'acidité excessive de certains sols, créant un environnement plus propice à la croissance de diverses plantes.

Enfin, en matière de rétention d'eau, le miscanthus se distingue une fois de plus. Il prévient l'évaporation excessive, permettant au sol de conserver son humidité. Ce taux d'humidité régulé garantit un approvisionnement constant en eau pour les plantes, tout en évitant les risques de stagnation ou de pourrissement.

En somme, le paillage miscanthus n'est pas qu'une simple couverture pour le sol. C'est un véritable partenaire pour tous ceux qui cherchent à optimiser la qualité de leur sol, assurant ainsi santé et vitalité à leurs espaces verts.

Esthétiquement plaisant

Un espace vert ne se définit pas seulement par sa fonctionnalité ou son écosystème, mais aussi par son esthétique. Dans cette optique, le paillage miscanthus se distingue non seulement par ses multiples bienfaits pour le sol et les plantes, mais aussi par son apport esthétique qui saura ravir les yeux des amoureux de la nature et des espaces harmonieux.

Le miscanthus, avec sa teinte délicate et sa consistance détaillée, embellit tout espace vert ou zone extérieure. Il a cette chaleur qui crée un contraste magnifique avec la vivacité du vert des plantes et la profondeur du sol, ajoutant une dimension esthétique. Son caractère à la fois rustique et sophistiqué lui permet de se marier harmonieusement à divers aménagements paysagers. De plus, la cohérence du paillage de miscanthus apporte une sensation d'ordre et de soin à tout jardin.

Il masque efficacement les zones de terre nue, prévenant ainsi l'apparence désordonnée que peuvent parfois donner des sols inégaux ou des zones dénudées. 

Une couverture bien répartie offre une belle transition entre les différentes plantations, guidant doucement le regard et mettant en lumière les beautés végétales du jardin.

Mais il n'y a pas que le visuel qui compte. Avec le temps, le paillage miscanthus révèle un doux parfum, ajoutant une touche olfactive au plaisir de se balader dans le jardin.

Au final, opter pour le paillage miscanthus, c'est choisir une solution qui allie utilité et esthétisme. Chaque coin de verdure devient alors un tableau vivant, où la nature est mise en valeur avec une touche soignée et agréable pour les yeux.

Économique et écologique

À une époque où les préoccupations écologiques et économiques sont au cœur des débats, il est essentiel de trouver des solutions qui répondent à ces deux critères. Le paillage miscanthus incarne parfaitement cette double vertu, offrant une alternative à la fois respectueuse de l'environnement et avantageuse pour le portefeuille.

Sur le plan écologique d'abord : le miscanthus est une ressource renouvelable. Sa culture demande peu d'intrants, ce qui signifie moins de produits chimiques dans la nature. De plus, son utilisation réduit le besoin de recourir à des herbicides ou à d'autres produits nocifs pour l'environnement, car il limite naturellement la prolifération des mauvaises herbes. En se décomposant, il retourne au sol sous forme de matière organique, enrichissant celui-ci sans laisser de déchets non biodégradables.

Côté économique ensuite : le paillage miscanthus représente un investissement rentable sur le long terme. Bien qu'il y ait un coût initial pour l'acquisition, les économies réalisées par la suite sont notables. Moins d'achat d'herbicides, moins d'arrosage grâce à sa capacité de rétention d'eau, et une réduction du temps et des efforts nécessaires à l'entretien des espaces verts. De plus, en protégeant le sol contre l'érosion et en améliorant sa qualité, il limite les dépenses futures liées à la régénération ou à l'amendement du sol.

L'aspect économique va de pair avec le volet écologique. En effet, en réduisant l'utilisation de produits chimiques et en favorisant une gestion durable des sols, on limite non seulement les dépenses, mais aussi l'empreinte écologique.

En somme, le paillage miscanthus est l'illustration parfaite d'une solution qui, tout en étant respectueuse de notre planète, est également respectueuse de notre budget. C'est une réponse adaptée aux enjeux actuels, combinant sens éthique et sens pratique.

Biodégradable

Dans un monde où la durabilité est devenue un impératif, le choix de produits biodégradables est fondamental. C'est précisément là que le paillage miscanthus se démarque, se positionnant comme une alternative écologiquement responsable face à des solutions synthétiques ou non renouvelables.

Être biodégradable, c'est avoir la capacité de se décomposer grâce à l'action de micro-organismes comme les bactéries et les champignons, se transformant finalement en éléments basiques tels que l'eau, le dioxyde de carbone et la biomasse. Et devinez quoi ? Le paillage miscanthus, tiré directement de la nature, coche toutes ces cases. Lorsqu'on l'étale sur le sol, il se lance dans une belle danse de décomposition qui le transforme en précieuse matière organique.

Cette qualité biodégradable a de quoi ravir. D'une part, fini les inquiétudes sur des déchets qui s'entassent et polluent l'environnement. Pas comme ces paillages plastiques ou autres qui squattent le sol pendant des lustres, le miscanthus, lui, rejoint paisiblement la terre sans laisser de résidus indésirables. Et cerise sur le gâteau, en se transformant, il dispense au sol de précieux nutriments, boostant la croissance des plantes et chouchoutant les petites bêtes microscopiques qui y vivent. C'est un cercle vertueux : en se décomposant, il contribue à un écosystème florissant.

Opter pour le paillage miscanthus, c'est donc faire le choix d'un produit en phase avec les exigences écologiques actuelles. C'est privilégier une solution qui respecte et valorise le cycle naturel de la vie, tout en offrant à nos espaces verts le soin et la protection qu'ils méritent. Un choix responsable pour la terre et pour les générations futures.

Granulométrie

La granulométrie est un élément essentiel à considérer lorsqu'on parle de paillage. Elle désigne la distribution des tailles de particules d'une substance, et dans le contexte du paillage miscanthus, elle a un impact direct sur la performance et l'esthétique du produit.

La granulométrie idéale du paillage miscanthus se situe dans un équilibre délicat : ni trop fine, pour éviter que le paillis ne s'envole avec le vent ou ne forme une couche compacte imperméable à l'eau ; ni trop grossière, pour garantir une couverture homogène et esthétiquement plaisante.

Le miscanthus offre justement cette granulométrie optimale. Les particules sont suffisamment grosses pour assurer une bonne couverture du sol, tout en restant assez fines pour s'intégrer harmonieusement dans le paysage. Cette taille permet également une décomposition progressive, garantissant une libération lente des nutriments dans le sol.

De plus, grâce à cette granulométrie bien calibrée, le paillage miscanthus présente une excellente capacité de rétention d'eau. L'espace entre les particules crée des poches d'air qui favorisent la circulation de l'eau, évitant ainsi la stagnation et garantissant un arrosage efficace.

La taille des particules, ou granulométrie, joue un rôle majeur dans la performance et le rendu visuel du paillis. Un paillage miscanthus de qualité découle d'une précision rigoureuse accordée à cette dimension. En effet, quand on discute de la granulométrie liée au paillage miscanthus, on aborde un critère fondamental qui influence autant son efficacité que son allure. C'est une caractéristique qui, bien maîtrisée, permet d'assurer un sol sain, protégé et visuellement agréable.

Quantité nécessaire

La mise en place d'un paillage efficace nécessite une réflexion préalable sur la quantité de matériau à utiliser. En effet, la quantité de paillage miscanthus déployée au sol aura un impact direct sur les bénéfices que l'on peut en retirer. 

Si on ne met pas assez de paillis, on risque de ne pas protéger correctement le sol. À l'inverse, en mettre trop pourrait gêner nos plantes et perturber le passage de l'eau. Pour être sûr de bien faire, on entend souvent dire qu'une épaisseur de 5 à 7 centimètres de paillage est idéale. Cette couche serait parfaite pour garder l'eau, tenir tête aux mauvaises herbes et se dégrader doucement pour enrichir la terre.

Bien sûr, tout dépend du terrain, du climat et de ce qu'on veut en faire. Par exemple, pour un coin qui prend beaucoup le soleil ou vraiment sec, il vaut mieux ne pas hésiter à être un peu plus généreux avec le paillis. Inversement, dans des zones ombragées ou humides, une couche plus mince pourrait suffire.

Un autre aspect à considérer est la superficie à couvrir. Une estimation préalable de la zone permet d'acheter la quantité adéquate de paillage miscanthus, évitant ainsi le gaspillage ou la nécessité de réapprovisionnements fréquents.

En conclusion, bien que des recommandations générales puissent être fournies, il est essentiel de prendre en compte les spécificités de chaque espace vert lors de la détermination de la quantité de paillage nécessaire. Une réflexion préalable et une observation attentive garantiront l'utilisation la plus judicieuse et efficace du paillage miscanthus, maximisant ainsi ses nombreux avantages.

Décomposition

La décomposition du paillage est un processus naturel qui présente des avantages significatifs pour la santé et la fertilité du sol. Le paillage miscanthus, en particulier, a une manière unique de se décomposer, conférant au sol une multitude de bénéfices.

Avec le temps, sous l'effet des éléments extérieurs comme la pluie, le vent et l'action des micro-organismes, le paillage miscanthus commence à se dégrader. Ce processus est lent, s'étalant généralement sur plusieurs mois. 

Lorsqu'on observe le miscanthus se dégrader, on peut constater qu'il libère petit à petit des nutriments vitaux. Ces derniers enrichissent la terre, boostant ainsi sa fertilité et rendant le terrain plus accueillant pour la végétation. Et ce n'est pas tout ! La décomposition du miscanthus influence positivement la structure même de la terre. Elle s'enrichit en matière organique, devenant du coup plus souple et aérée. C'est un plus indéniable pour l'absorption d'eau, un bon enracinement et même pour nos amis les micro-organismes qui trouvent là un terrain de jeu idéal. Le petit plus ? Cette décomposition se fait dans le respect de la nature. Pas de traces de produits toxiques ou nuisibles. Bien au contraire, tout cela ne fait qu'encourager un bel équilibre où végétaux et micro-organismes vivent en parfaite symbiose.

Il est à noter que, bien que la décomposition soit un processus inévitable, la durabilité du paillage miscanthus lui permet de remplir efficacement ses fonctions pendant une période prolongée avant que sa dégradation ne devienne notable.

En résumé, la décomposition du paillage miscanthus est une aubaine pour le sol. Elle ne se contente pas simplement de disparaître, elle se transforme et redonne, faisant du cycle de vie du miscanthus une histoire de régénération et de contribution à la vie du sol.